Les propriétaires de chat sont souvent irrités par ce que leur chat fait subir à la tapisserie, au canapé, à la chaise en rotin…
Les griffades servent au marquage du territoire (car il dépose des phéromones avec ses coussinets) ou simplement à l’entretien des griffes.
Il ne faut donc pas chercher à les supprimer sous peine de déclencher de l’anxiété car les phéromones sont indispensables à la communication du chat, mais il est cependant possible de réussir à les contrôler!

Attention, en cas de stress, elles peuvent s’accentuer car le chat cherche à marquer son territoire de façon plus importante, par exemple, lors d’introduction d’un nouveau congénère, de modification de l’environnement…

D’abord, il faut offrir à son chat un endroit où faire ses griffes, cela va du tronc d’arbre, à l’arbre à chat ou au griffoir. Préférez les griffoirs verticaux qui reproduisent l’action de monter aux arbres, donc plus physiologiques et donc plus attrayantes. Il doit être « confortable » pour le chat, c’est à dire que la matière doit permettre aux griffes de bien pénétrer (moquette, bois, corde, rotin…). Quelques chats ne sont pas attirés par les griffoirs, n’hésitez pas à les frictionner avec des noyaux d’olive pour les rendre plus attrayants.

La place a aussi son importance, il doit être à proximité des lieu d’isolement et de façon a être vu par les possibles intrus (par exemple, près de la porte d’entrée ou de la chatière).

Si votre chat persiste à s’attaquer à votre tapisserie ou au canapé, il est improductif de le punir. Cela augmente son stress, et il finira par vous fuir! Le plus efficace est de réussir à le couper dans son activité, de façon détournée sans qu’il ne se rende compte que c’est vous qui agissez (lancer une paire de chaussette, pulvériser un spray d’eau, mettre du papier d’aluminium sur la tapisserie…), mais attention, il ne doit pas vous voir. Ainsi, ayant une « mésaventure » à chaque fois qu’il a cette activité, il finira par se méfier et stoppera ce comportement. N’hésitez pas à nettoyer les zones indésirables avec du vinaigre d’alcool dilué pour enlever l’odeur (imperceptible pour nous mais pas pour lui!).

Si les lieux de griffades sont nombreux et disséminés dans la maison, notamment autour des issues, c’est probablement lié à de l’anxiété, votre vétérinaire saura vous conseiller.